Le Conseil des Ministres de l’agence panafricaine intergouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA) s’est réuni en session extraordinaire à Yaoundé, République du Cameroun, le 27 septembre 2017, afin de trouver les voies de résolution définitive de la crise qui secoue l’institution depuis trois (03) ans.

Les Ministres et représentants des Ministres des pays membres de EAA ont reconnu et relevé le rôle majeur que l’institution a joué en faveur de l’accès aux services d’eau et d’assainissement des populations africaines depuis sa création en 1988. Du Centre Régional pour l’Eau Potable et l’Assainissement à faible coût (CREPA) à Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA), l’institution s’est toujours placée à la pointe de l’innovation technologique pour apporter des solutions durables à l’accès à l’eau et l’assainissement dans ses pays membres, d’où l’urgence de lui faire retrouver ses lettres de noblesse. Le Conseil a également salué l’engagement des Ministres du Burkina Faso, du Cameroun et du Congo dans la résolution de la crise et les a fortement invité à s’impliquer davantage à la relance effective des activités de l’institution.

Ayant fait le constat des divergences qui jadis ont jalonné cette crise, le Conseil a, unanimement :

  1. Réaffirmé l’unicité et l’indivisibilité de EAA dont le siège est à Ouagadougou au Burkina Faso ;

  2. Prorogé le mandat de Dr Basile ATANGANA KOUNA, Ministre de l’Eau et de l’Energie du Cameroun, Président du Conseil des Ministres de EAA jusqu’à l’élection d’un nouveau président ;

   3. Recommandé à titre exceptionnel, une contribution financière substantielle à tous les Etats membres afin de relancer dans les meilleurs délais les activités de EAA ;

   4. Recruté un Secrétaire Exécutif de EAA pour un mandat de quatre (04) ans ;

   5. Fait une déclaration à l’endroit des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), annonçant le règlement définitif de la crise et les invitant de ce fait à renouveler leur accompagnement à l’institution (cf. site Web EAA : www.ws-africa.org).

Par ces décisions, le Conseil des Ministres met définitivement un terme à une crise qui n’a que trop durée et permet ainsi à EAA de reprendre ses activités de recherche-action et d'innovation, de renforcement des capacités des acteurs du secteur, de conseil stratégique aux États, d’influence des politiques et pratiques du secteur et de développement institutionnel au profit des populations africaines, qu’elle mène depuis trente (30) ans.

Contacts presse : Aimé SAWADOGO, Responsable de la communication EAA
Tél : (+226) 70 10 38 97, (+228) 91 11 60 25, (+226) 25 36 08 20/27
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web : www.ws-africa.org